La biodiversité et les fermes bio

Agir pour la biodiversité, une urgence

Moins 20 % d’espèces locales dans la plupart des grands habitats terrestres depuis 1990
10 % des espèces d’insectes sont menacées d’extinction
D’après la FAO, 75% de la biodiversité génétique des plantes cultivées a disparu au XXème siècle
1 million d’espèces menacées d’extinction sur les 8 millions d’espèces estimées

L’agriculture est un levier efficace pour protéger la biodiversité

L’agriculture intensive est une des 5 causes majeures de l’érosion de la biodiversité. La dégradation des sols et le manque de pollinisateurs sont des facteurs qui peuvent réduire la productivité agricole. De plus en plus d’agriculteurs mettent en oeuvrent des pratiques favorables à la biodiversité permettant en retour de produire de manière plus vertueuse et d’optimiser leur production.

Biodiversité et agriculture biologique sont des partenaires

Les études comparant l’effet des pratiques bio sur la biodiversité, concluent à davantage de biodiversité dans les systèmes bio comparés aux systèmes conventionnels. Une des principales caractéristiques de l’AB en jeu est la moindre pollution en pesticides et nitrates. L’agriculture biologique présente une diversité génétique plus importante avec des troupeaux de races mélangés. En outre, un nombre croissant d’agriculteurs bio se tournent vers la culture de variétés paysannes ou anciennes.
Les agriculteurs bio s’appuient également sur la biodiversité des écosystèmes de leurs parcelles. Une faune et une flore riches sont une source de prédateurs naturels contre les ravageurs  des cultures, un habitat alternatif pour ces même ravageurs….

Illus_Biodiv2

Des progrès sont encore à réaliser sur des pratiques agricoles : l’utilisation de pesticides d’origine naturelle, le désherbage mécanique répété, la profondeur et fréquence du labour. L’aménagement des parcelles culturales est également à revoir avec la réimplantation de haies, bosquets ou arbre isolés. C’est dans cette optique que nous accompagnons les producteurs bio dans le Grand Est.

Le réseau des fermes Bio’Diversité

Ce projet a été initié dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt Trame Verte et Bleue de la région Grand Est. Le réseau des fermes bénéficiant d’un accompagnement technique pour développer la biodiversité dans et autour des fermes, initialement constitué de 20 fermes pilotes, concerne près de 100 fermes. Ces fermes sont représentatives de la diversité des fermes bio et sont situées sur des territoires où la biodiversité est à reconquérir. Les actions du projet sont les suivantes:

  • Diagnostics de la biodiversité sur la ferme, identification des actions
  • Réalisation des travaux de biodiversité/TVB
  • Formation technique des producteurs et sensibilisation des collectivités concernées

Ce réseau est constitué de fermes pilotes (et ) et de fermes relais ().

Depuis le lancement de ce réseau :

0

mètres linéaires
de haies diversifiées plantés

0

marres crées

0

nichoirs, gîtes à chauves-souris
ou hôtels à insectes installés

Pour aider les producteurs, un guide pratique compilant 26 fiches pour augmenter la biodiversité dans les fermes bio est disponible.

Les fiches couvrent trois thématiques :

  • Les fiches Gestion visent à améliorer l’existant
  • Les fiches Aménagement visent à créer des continuités écologiques et/ou des milieux favorables
  • Les fiches Indicateur visent à suivre l’impact des améliorations de gestion/d’aménagement

Les préconisations de gestion portent sur le respect des cycles biologiques de la faune et de la flore, tandis que les recommandations d’aménagements tendent à diversifier les habitats et les micro-habitats sur l’exploitation. L’intérêt principal de ces préconisations pour les cultures est d’en favoriser les auxiliaires.

Les fiches indicateur proposent, pour chaque habitat/aménagement, un indicateur de la biodiversité.  Il peut s’agir d’une espèce encore non observée mais dont la présence peut être favorisée par les mesures proposées ou d’une espèce déjà présente mais dont l’abondance peut être augmentée par la mise en place des mesures. Cette fiche détaille les caractéristiques de l’indicateur proposé et les modalités de suivi pour évaluer l’impact des nouvelles pratiques de gestion ou les nouveaux aménagements sur la biodiversité.

Télécharger le guide