Nos projets

Découvrez sur cette page un aperçu des différents projets sur lesquels nous travaillons.

FilièresTechniques de production Biodiversité/ClimatConversion/Installation/Transmission

Filières

PEI-Séchage
2019-2023

AMI – Boeuf à l’herbe

Projet ELENA

Structuration de la filière champagne bio
2019-2022

Innovations techniques et logistiques combinées autour des séchoirs pour permettre le développement des filières chanvre et plantes à parfum, aromatiques et médicinales bio.
Étude sur les caractéristiques et atouts de la production de Bœuf à l’Herbe Biologique dans les Ardennes pour répondre aux enjeux de valorisation des veaux mâles en filière AB et protection de la ressource en eau.
Projet Interreg pour une montée en compétence de l’élevage en Rhin Supérieur pour consolider les filières de production et d’approvisionnement.

 

Différents acteurs majeurs du territoire se sont mobilisés.
pour mener de multiples études et actions technico-économiques afin de développer la viticulture Biologique en Champagne, en particulier sur les zones à enjeu eau.

Financeurs : FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural : l’Europe investit dans les zones rurales)

et Région grand Est

Financeur : AERM

Financeurs : FEDER, DRAAF, Conseil Régional du Grand Est

Financeur : AESN

En savoir plus
Référente : Aurélie SONGY
En savoir plus
Référente : Amélie LENGRAND
En savoir plus
Référent : Joseph Weissbart
En savoir plus
Référente : Anaëlle COMESTAZ

GIEE Projet Grand Hamster
2023-2026

Du champ au fournil
2021-2023

Filière betterave bio Marne et Aube
2018-2021

AMI Lait de Foin
2019-2021

Le travail a été initié dans le cadre du Plan National d’Actions en faveur du hamster commun (Cricetus cricetus) et de la biodiversité de la plaine d’Alsace. La structuration des filières agricoles biologiques se poursuit pour développer la valorisation des productions et rémunérer justement les producteurs et les maillons de chaque filière pour la pérennisation des
pratiques agricoles vertueuses. Un volet technique est également prévu afin d’accompagner les producteurs pour réussir les couverts végétaux pour une meilleure résilience des fermes bio
Soutenir le développement de filières alimentaires de proximité et promouvoir une agriculture durable sont des enjeux forts pour le Parc naturel régional de Lorraine. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de création de la filière blé-farine-pain bio et locale.
Ce projet multi-partenarial se décline en trois axes de travail : Volet technico-économique (suivi technique, essais  désherbage et travail sur les coûts de production et marge à la rotation) ; Volet matériel et main d’œuvre (inventaire du matériel disponible et travail sur les chantiers logistiques et main d’œuvre) ; Volet filière (état des lieux des filières sucre bio européennes, étude des filières de valorisation des co-produits  et étude des freins réglementaires). Un groupe de producteurs laitiers bio à monté un projet pour la mise en place d’une filière locale de valorisation d’un lait biologique produit au foin. Celui-ci doit permettre de créer une filière de valorisation locale du lait bio produit et de contribuer à la pérennisation et au développement des surfaces bio.

Financeur : DRAAF
(DREAL pour la partie précédente du projet)

Financeur : PNR de Lorraine

Financeur : Région Grand Est

Financeur : AERM

En savoir plus
Référent : Julie GALL
En savoir plus
Référents : Pauline BOGE et Yoan MICHAUD
En savoir plus
Référente : Aurélie SONGY
En savoir plus
Référente : Elise SCHEEPERS

Les Bios sortent de l’œuf
2019-2021

Association des Producteurs de Lait de Chèvres et de Brebis Bio des 3 Provinces
2021-2024

GIEE animation blés avenir 2023-2026

PAT Plaine des Vosges
2022

Bio en Grand Est avec PROBIOLOR accompagne un collectif d’éleveur pour développer une filière oeufs bio. Ils s’agit de promouvoir la filière, de consolider les débouchés et d’accompagner le collectif.
Bio en Grand Est anime un groupe d’éleveurs de chèvres et de brebis laitières bio dans le cadre de leur structuration collective pour la vente de leur lait à la laiterie Biodéal et le développement et l’organisation de la collecte du lait.
Suite au GIEE émergence
Céréales anciennes bio Alsace, l’association « Blés d’avenir » a vu le jour et poursuit le travail engagé. Il s’agit de sécuriser la filière autour des céréales anciennes, de valoriser les produits céréaliers et d conserver les sols pour qu’ils continuent de nourrir et d’abreuver durablement les cultures.

Accompagnement de cinq établissements de restauration scolaire du territoire, pour introduire plus de produits bio et locaux : diagnostic des achats de la cuisine, aide au sourcing, sensibilisation à l’agriculture biologique des enfants.

Financeur : AERM

Financeur : DRAAF

Financeur : DRAAF

Financeur : PETR Plaine des Vosges

En savoir plus
Référente : Julia SICARD
En savoir plus
Référente : Julia SICARD
En savoir plus :
Émilie POQUET
En savoir plus :
Référente : Morgane FISCHER

Manger Bio Local en Entreprise
2021-2022

Accompagnement des restaurants inter-administratifs Grand Est
2022

PAT PETR du Pays d’Épinal
2022

GIEE Animation Maraichers Ardennais en Circuits Courts
2021-2024

Accompagnement de 4 restaurants de l’entreprise Orange sur le Grand Est. Objectif : atteindre 20% de produits bio et locaux.
6 restaurants inter-administratif volontaires bénéficieront d’un accompagnement cette année. Un enjeu important pour ces restaurants, qui se doivent d’être exemplaire vis-à-vis de la loi Egalim.
Aide à la rédaction du cahier des charges pour le nouveau marché de la cantine centrale d’Épinal. Des objectifs forts et ambitieux en bio !

Accompagnement de l’association de 7 maraichers et arboriculteurs bio ardennais, Brouette et Fourchette, qui lancent leur vente en commun à destination des comités d’entreprises de Charleville-Mezière courant été 2022. L’association repose sur trois axes : l’entraide, l’approvisionnement et la vente en commun.

Financeur : FNAB

Financeur  : DRAFF

Financeur : PETR Pays d’Épinal

Financeur : DRAAF

En savoir plus :
Référente : Morgane FISCHER
En savoir plus :
Référente : Morgane FISCHER
En savoir plus :
Référente : Morgane FISCHER
En savoir plus :
Référente : Sophie BOMEL

Animation du groupe Légumiers
(suite du  GIEE LPC)
2021-2023

GIEE « APFCAB de la Plaine des Vosges »
2023-2026

Défis Familles à Alimentation Positive

AMI Malterie Bio en Alsace
2021-2023

 

 

Accompagnement de l’association des Producteurs de Légumes Biologiques du Grand Est qui regroupe aujourd’hui une vingtaine de producteurs de légumes de plein champ bio champardennais et alsaciens.
L’association a la volonté de porter la structuration de la filière à l’échelle Grand-Est et de participer à la structuration à l’échelle nationale avec la FNAB.
Initié en 2022 au travers d’un GIEE émergence, le travail pour la valorisation du lait bio se poursuit dans les Vosges porté par l’association « Projet fromagerie collective
bio de la Plaine des Vosges » avec le soutien de Bio en Grand Est.
Portés par le réseau FNAB, les défis Foyers à Alimentation Positive (défis FAAP) se sont peu à peu développés en France. Ces défis ont pour objectif d’accompagner des foyers vers une alimentation plus durable, en augmentant la part de produits bio et locaux dans leur consommation, le tout à budget constant et à travers des ateliers et moments conviviaux. Encore inexistant sur le Grand Est, trois défis ont vu le jour en 2022. Bio en Grand Est, en lien avec la Chambre d’agriculture d’Alsace, a accompagné la société Maltala pour le dépôt d’un projet de mise en place d’une malterie artisanale 100% bio à Bergheim (68), dans le cadre de l’AMI filières favorables à la qualité de l’eau en septembre 2021. L’objectif à terme est de produire 500t de malt/an, soit un besoin d’environ 200 ha de céréales maltables/an en Alsace.

Financeur : Association des Producteurs de  Légumes bio du Grand Est

Financeur :
DRAAF

Financeur :
Agence de l’Eau Rhin-Meuse

En savoir plus
Référente : Sophie BOMEL
En savoir plus
Référente : Julia SICARD
En savoir plus
Référente : Marie BRILLAND
ou Morganne FISCHER
En savoir plus
Référente : Hélène CLERC

GIEE PPAM bio Grand Est
2023-2026

Bon Bien Bio
2024

A TABLE
2024-2025

ADAGE
2024

Suite au GIEE émergence PPAM Bio en Grand Est, une association a été constituée en lien avec Bio en Grand Est pour poursuivre le travail engagé afin d’accompagner le développement de la production de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM) bio dans la Région Grand Est. Il s’agit de soutenir les candidats à l’installation ou à la conversion en PPAM bio et les fermes qui diversifient leur système de production en PPAM bio.

La consommation de produits bio en France connait une baisse notable  et pour la première fois, l’offre en produits bio dépasse la demande. Bio Grand Est lance une campagne de communication d’envergure dans le Grand Est, avec pour objectif de sensibiliser les consommateurs aux bienfaits de l’agriculture biologique pour l’Homme et la planète, et de faire du bio un nouveau réflexe quotidien. Cette initiative vise à lever les principaux freins à la consommation bio identifiés, notamment le manque de connaissance des avantages du bio et les doutes quant à la fiabilité des garanties.

Ce projet vise à répondre à 4 enjeux :
– donner un accès à plus de produits frais et de qualité pour les publics précaires ;
– lever les freins à la consommation de produits bruts bio pour les personnes en situation de précarité ;
– soutenir un public se situant au-dessus des seuils de l’aide alimentaire, mais étant tout
de même en situation de précarité ;
– créer des débouchés supplémentaires pour les producteurs bio au juste prix.
Les objectifs du programme ADAGE (programme pour une Alimentation Durable et Autonome en Grand Est) sont d’atteindre 65% de l’alimentation des cantines issues de productions locales dont un tiers de l’AB d’ici 2030, via entre autre, des Facilitateurs Sourcing Local. Ce réseau régional de facilitateurs doit permettre de rapprocher acheteurs et fournisseurs locaux, dans une logique de circuit court et de juste prix. Il doit répondre à la nécessité pour les agriculteurs et éleveurs de trouver des débouchés en proximité pour leurs productions.

Financeur : DRAAF

Financeur : Conseil Régional du Grand Est

Financeur : DREETS

Financeur : Conseil Régional du Grand Est

En savoir plus
Référente : Carole TONIN
En savoir plus
Référents : Nadine PIBOULE et Sébastien DUSOIR
En savoir plus
Rérentes : Marie BRILLAND et Morganne FISCHER
En savoir plus
Rérentes : Marie BRILLAND et Morganne FISCHER

Techniques de production

Groupe DEPHY VITICULTURE
2022

CODEFI Arbo Viti Bio
2018-2022

BasIC
2019-2022

GIEE B.E.C.O II
2023-2026

Depuis 2016, une dizaine de viticulteurs travaille sur différents leviers agronomiques préventifs pour réduire la dépendance de leur culture au cuivre et au soufre. Ils souhaitent explorer plus en détail les préparations à base de plantes et les différentes cépages anciens ou hybrides pour leur résistance. Le développement de la biodiversité dans les parcelles est également recherché. Ils ont pour objectif de tester puis de partager leur expérience. Porté par la FNAB et lancé en 2018, le projet Ecohyto CODEFI vise à créer une application qui guidera les viticulteurs et arboriculteurs dans le choix des espèces semées dans un couvert végétal en fonction de leurs objectifs et contraintes.  

Le projet BasIC, porté par la FNAB, comporte deux volets :
– l’évaluation de l’impact environnemental de l’utilisation du cuivre en conditions réelles d’application
– le recensement et la caractérisation des pratiques en viticulture qui utilisent de faibles doses de cuivre dans différentes régions françaises.

Après un premier GIEE, le collectif constitué de fermes située principalement dans les Côtes de Meuse, en agriculture biologique ou en démarche agroécologique, avec production de fruits, légumes et vin poursuit son travail. Ses objectifs restent inchangés : développer la santé des plantes par l’utilisation de traitements à base de plantes ; améliorer la conduite des vergers, avec une attention plus particulière sur les sols ; renforcer les compétences techniques de ses membres par des échanges d’expérience ; augmenter la biodiversité des systèmes ; favoriser le développement territorial, la coopération et la mutualisation de moyens.

Financeur : Chambre Régionale
d’Agriculture du Grand Est

Financeur : FNAB (/AFB)

Financeur : FNAB (/AFB)

Financeur : DRAAF

En savoir plus
Référente : Lucie PIERRE
En savoir plus
Référente : Lucie PIERRE
En savoir plus
Référente : Lucie PIERRE
En savoir plus :
Référent : Yoan MICHAUD

Projet Fertilisation
en Champagne et Meuse
2022-2023

GIEE Légumes Secs
2020-2022

Microfermes Maraîchères Biologiques
2019-2023

GIEE ANIMATION AGIR
2021-2024

Maraichage bio diversifié
L’équilibre entre les sols, les animaux et les cultures est une des bases de la bio.
Pour accompagner les producteurs biologiques vers toujours plus d’autonomie et de résilience, notamment en matière de fertilisation, Bio en Grand Est pilote un projet d’étude des pratiques actuelles, et de réflexion/actions autour des pistes alternatives à l’achat d’intrants organiques, comme la réintroduction d’élevages, l’implantation de couverts végétaux et de légumineuses ou encore le travail simplifié des sols
Un projet déposé dans le but d’animer le groupe des producteurs de lentillons et de :
– Développer la part des surfaces implantées en légumes secs par le biais de visites de parcelles, d’essais culturaux et de réalisation de fiches techniques,
Répertorier les solutions de tri, séchage et conditionnement des produits récoltés sur le territoire et questionner les producteurs sur l’intérêt à mutualiser l’utilisation des outils,
Demander la reconnaissance IGP d’une espèce locale emblématique : le lentillon de champagne. 
Bio Grand Est ( Lorraine et Alsace) est partenaire de ce projet multi partenarial entre le réseau FNAB, de l’APCA et de l’enseignement agricole.
Le projet porté par l’ITAB consiste à acquérir  des références technico-économique de fermes en maraîchage sur petite surface en agriculture biologique.
Ainsi 5 fermes sont suivies par Bio en Grand Est.
6 fermes échangent tout au long de l’année sur leur pratique de gestion de l’irrigation à l’échelle de la ferme et des cultures. Bio Grand Est, les accompagnent dans l’acquisition de références technico-économique, la réalisation de films et la valorisation de leurs échanges. Les EPLEA de Courcelles-Chaussy et Mirecourt utilisent la production de ce travail auprès des stagiaires en formation BPREA « Maraîchage Bio ».

Financeur : AESN

Financeur : DRAAF Financeur : ITAB

Financeur : DRAAF

En savoir plus
Référente : Pauline BOGE
En savoir plus
Référente : Pauline BOGE
En savoir plus
Référent : Nicolas HERBETH
En savoir plus
Référent : Nicolas HERBETH

Séfersol

SEM Bio

ARPIDA
2019-2021

 CASDAR PepVitiBio
2022-2024

Les partenaires du projet SEFerSol Maraîchage Biologique cherchent à développer deux stratégies innovantes de gestion combinée de l’enherbement et de la fertilité du sol, à très bas niveaux d’intrants. L’ambition des partenaires du projet SEMBIO est de révéler les savoirs mis en œuvre par les maraîchers, dans ce qu’ils portent de valeurs écologiques, sociales et éthiques, afin de proposer des sources d’inspiration pour penser et améliorer la viabilité écologique et sociale des fermes maraîchères Dans la continuité du projet SEMBIO,
Bio Grand Est participe à cette action-recherche avec AgroParis Tech’, Sup’Agro Florac, Geyser, ITAB.
Le projet consiste essentiellement en une révélation des savoirs et savoir-faire des maraîchers et leur valorisation auprès des enseignants- chercheurs au sein des écoles d’ingénieurs.
PepVitiBio est un projet Casdar porté par la chambre d’agriculture du Var qui regroupe plusieurs pépinières viticoles françaises. Il a pour objectif de tester et valider des itinéraires techniques pour élaborer le cahier des charges compatible avec la bio et la règlementation européenne régissant les organismes de quarantaine pour la production de plants de vignes bio.

partenaires

Financeur : fondation de France et Fonds CASDAR

Financeur : Terre de Lien

Financeurs : Chambre d’Agriculture du Var, fonds CASDAR

En savoir plus En savoir plus En savoir plus
Référent : Nicolas HERBETH
En savoir plus :
Référente : Lucie PIERRE

GIEE Émergence Diffusion et évolution des pratiques VVP en maraîchage bio
2022-2025

AgroForm

GIEE Émergence Semences Paysannes Potagères
2022-2025

DEPHY MARAICHAGE
2022

8 maraîchers échangent entre eux afin de développer des fermes VVP – Viable, Vivable et Pérenne.
Ils souhaitent un développement d’un réseau de maraîchers qui travaillent ensemble dans des pratiques respectueuses de l’environnement, en collaboration et non entre concurrents et des maraîchers qui gagnent leur vie selon leurs attentes.
Ce groupe se tient à disposition de leur collègues afin de faire évoluer les fermes vers des systèmes « VVP ».
Le projet transfrontalier AGRO Form a pour objectifs  l’identification de pratiques alternatives et performantes en protection et fertilisation des productions végétales, et  leur valorisation par des supports pédagogiques. L’Or des Graines et Bio en Grand Est ont organisé une rencontre avec des maraîchers de Franche-Comté qui produisent et échangent leurs propres semences de légumes, issues de variétés paysannes. Inspirés, une vingtaine de maraîchers a décidé de s’organiser en GIEE pour bénéficier de l’expertise d’un maraîcher-semencier, Yanick Loubet et de financements pour un trieur, des tamis… Cela approter aussi un cadre légal autorisant l’échange de semences paysannes entre professionnels. Groupe (faisant parti du réseau DEPHY FERME) de 12 maraîchers répartis sur l’ensemble de l’Alsace, avec pour point commun d’avoir une production de légumes diversifiée et un fort intérêt pour l’amélioration sur la thématique de fertilité du sol. Les maraîchers testent des pratiques innovantes de gestion de la fertilité (absence de travail du sol, semis ou plantation sous couvert, occultation, engrais verts …) et bénéficient d’un accompagnement individuel et collectif pour avancer vers leurs objectifs.

Financeur : DRAAF

Financeurs : INTERREG

Financeur : DRAAF

Financeur : Chambre Régionale d’Agriculture du Grand Est

En savoir plus
Référent : Nicolas HERBETH
En savoir plus En savoir plus
Référent : Yoan MICHAUD
En savoir plus :
Maryna BOGDANOK

GIEE collectif Ferme
St André
2023-2026

AlterSpino
2023-2026

La ferme St André, adossée à l’Institut médico-sociale et éducatif de l’association Adèle de Glaubitz à Cernay, s’étend sur plus de 140 ha. Les responsables ont sollicités Terre de liens, la Brique 48 et Bio en Grand Est pour réorienter l’activité agricole de la ferme vers l’agro-écologie et vers un espace agricole multi-activité avec plusieurs agriculteurs actif.
Huit agriculteurs ont été retenu  pour développer leur activité sur ce site. Cette mosaïque de productions agricoles, diversifié doit permettre de tisser des liens de collaboration entre les agriculteurs du collectif. Ce projet constitue un site de démonstration pour expérimenter les scenarii permettant aux grandes fermes du territoire d’entamer leur processus de transition vers l’agro-écologie.
Le projet s’inscrit dans une volonté d’identifier des moyens de lutte alternatifs au Spinosad (substance active à usage insecticide non sélectif) dans le cadre de la lutte contre Drosophila suzukii, ravageurs des cerises, fraises et petits fruits et Leptinotarsa decemlineata, le doryphore de la pomme de terre.
Financeur : DRAAF Financeur : OFB – Plan ECOPHYTO II+

En savoir plus
Référent : Joseph WEISSBART
En savoir plus
Référente : Anne-Marie SAUTON
 

Biodiversité/Climat

“Plantons des Haies”
en Alsace – Moselle
2021-2024

TVB – Fermes bio’diversité
2019-2022

Projet VinBioDiv
2021-2023

Réseau Bio-Climat

Ce programme vise à aider les agriculteurs et les viticulteurs qui souhaitent favoriser la biodiversité autour et à l’intérieur de leurs cultures en reconstituant les haies bocagères qui les entourent et en implantant des alignements d’arbres (agroforesterie intra-parcellaire). Plus de 150 fermes se sont portées volontaires. Les plantations s’étaleront jusqu’en 2024.

Bio en Grand Est est partenaire des projets Plantons de Haies portés par le CIVAM Bio Oasis en Champagne-Ardenne et par le CPIE de Meuse en Lorraine.

A partir des 20 premières fermes vitrines (phase 1), le réseau s’est agrandi. Il est composé de 75 fermes réparties sur l’ensemble du Grand Est, bénéficiant d’un accompagnement technique et opérationnel pour la restauration des corridors écologiques et pour la création d’aménagements bénéfiques à la biodiversité. Ainsi, de nombreux types d’aménagements ont été proposés et mis en place : mares aménagées, murets en pierres sèches, un hortillonnage, des nichoirs, des haies champêtres et des arbres fruitiers  plantés et des bandes fleuries semi-permanentes semées. Projet transfrontalier et multi-partenaire pour préserver la biodiversité dans les zones viticoles du Rhin Supérieur en permettant l’amélioration des services rendus par les écosystèmes. Le projet national Réseau Bio Climat est porté par la FNAB et soutenu par le dispositif « Mobilisation Collective pour le Développement Rural » du Réseau Rural National. Ce projet s’articule autour de trois axes de travail pour concrétiser la transition agricole et climatique à différentes échelles via la formalisation et le suivi de trois réseaux.

Financeur : DRAAF

Financeur : Région Grand Est

Financeurs : FEDER et AERM

Financeurs : dispositif “Mobilisation Collective pour le Développement Rural (MCDR)” du Réseau Rural National

En savoir plus
Référents : Émilie POQUET et Mickael COUCHOT
En savoir plus
Référente : Émilie POQUET
En savoir plus
Référent : Clément LAMY
En savoir plus
Référents : Patricia HEUZE et Yoan MICHAUD

Démarche Bio-Climat
2022-2023

Klimaco
2021-2023

KlimaCrops
2022-2025

Mobiliser les agriculteurs bio du territoire en vue de réduire leur empreinte carbone et favoriser le stockage du carbone dans une approche globale des enjeux d’agroécologie (sol-eau-biodiversité-climat) Accompagner les agriculteurs du Rhin Supérieur dans l’adaptation de leurs exploitations au changement climatique : tel est l’objectif du projet KLIMACO. Le projet porte sur les stratégies d’adaptation des grandes cultures au changement climatique et leur contribution à son atténuation sur le territoire du Rhin Supérieur.
Les partenaires du projet KLIMACrops travaillent sur plusieurs approches afin de trouver des solutions pour adapter l’agriculture aux nouvelles conditions et pour la rendre elle-même moins impactante sur le climat.

Financeur : Pays Terre de Lorraine

Financeur : FEDER

Financeur : Interreg

En savoir plus :
Patricia HEUZE
En savoir plus
Référente : Danaé GIRARD
En savoir plus
Référente : Céline WISSON

Conversion/Installation/Transmission

Espace Test Maraîchage

Étude SENSIBIO sur le territoire du Triangle Marnais
2021-2022

AITA 6 Installation Transmission
2022

Projet émergence :
« De l’Idée au projet »
2023-2024

Bio Grand Est, est partenaire du projet de création d’un espace test en maraîchage Bio. La finalité est de mettre à disposition des porteurs de projets un outil de production, un hébergement juridique et un accompagnement.
Ce dispositif permet aux jeunes dans un temps limité se tester, de rechercher du foncier et créer sa commercialisation.
Dans le cadre du PAT (Projet Alimentaire Territorial) du Triangle Marnais, porté par le PNR de la Montagne de Reims depuis 2019, Bio en Grand Est a réalisé une étude Sensibio qui vise à connaitre le potentiel d’évolution vers des pratiques plus durables et vers l’agriculture biologique des agriculteurs conventionnels du territoire. Ce travail, mené en partenariat avec Terre de liens, s’intéresse également à la transmission des exploitations pour répondre à l’enjeu du renouvellement des générations agricoles. Les résultats obtenus permettront de mettre en place des actions adaptées sur le territoire. Chaque année, Bio en Grand Est mène des actions de communication et d’animation de l’installation-transmission dans le cadre d’un financement AITA (Accompagnement à l’Installation-Transmission en Agriculture) de la DRAAF : cafés transmission, théâtres participatifs, visites de fermes à transmettre, repérage de cédants, courriers de sensibilisation, promotion des Espaces-tests agricoles…

 

L’objectif est de concevoir et démultiplier un accompagnement de personnes, souvent non issues du milieu agricole et urbain, aspirant à se reconvertir en agriculture au travers de projets d’installation agricole.
Il se centre principalement sur la conception d’une formation « Devenir paysan·ne, pourquoi pas moi ? » pour permettre à ces personnes, de réfléchir, de questionner leurs aspirations personnelles et professionnelles, et de se lancer dans un projet d’installation agricole durable d’un point de vue social, environnemental et économique.
Financeur : Grand Verdun Agglomération Financeur : PNR de la Montagne de Reims

Financeur : DRAAF

Financeur : France Agrimer

En savoir plus
Référent : Nicolas HERBETH
En savoir plus
Référente : Marianne NAMUR
En savoir plus
Référente : Marianne NAMUR
En savoir plus
Référent : François LESSELIER