Les diagnostics des plans alimentaires territoriaux avancent !

Les diagnostics des plans alimentaires territoriaux avancent !
Les diagnostics des plans alimentaires territoriaux avancent !

Si Bio en Grand Est est mobilisé sur les PAT, c’est parce que agriculture biologique et PAT sont étroitement liés. En 2016, a été établie la charte des valeurs des producteurs bio du réseau FNAB qui s’engage à “construire des projets agricoles territoriaux avec les collectivités locales », dont les objectifs rejoignent en tous points ceux du PAT : pour une transition écologique de notre société, pour une économie équitable dans les territoires, pour une société plus humaine et plus juste.

Bio en Grand Est avec plusieurs partenaires (la Chambre d’Agriculture et Terre de Liens) travaillent au diagnostic de l’offre agricole et alimentaire sur le Triangle Marnais et le Pays Vitryat.
L’objectif d’un PAT est de co-construire des orientations avec les acteurs du territoire pour relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Cette démarche est reprise au sein du diagnostic puisque nous avons organisé un atelier de concertation sur chacun des territoires !
C’est ainsi que le 15 juin à Aÿ et le 22 juin à Saint Amand sur Fion – producteurs, transformateurs, grossistes, acteurs de la restauration collective, et notamment Manger Bio en Champagne-Ardenne- se sont réunis pour se connaître, partager les expériences de chacun, et identifier les freins et les leviers vers un système alimentaire reterritorialisé. Une présentation du diagnostic a été réalisée dans le but de le partager et recueillir des retours, puis un temps de travail en sous-groupe a permis de faire émerger les enjeux principaux de chaque territoire, dont les analyses sont actuellement en cours.
Un second atelier de concertation aura lieu en septembre sur ces deux territoires dans le but de travailler sur des pistes d’actions et de solutions.
Il est primordial que les producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs bio et les GAB se mobilisent pour que l’agriculture biologique trouve sa juste place dans ces PAT. Outre ces deux diagnostics, Bio en Grand Est est également impliqué dans d’autres PAT tels que le le PETR du pays de la Déodatie ou le PETR de la Plaine des Vosges.

Article rédigé par Bénédicte  POMAREDE

N'hésitez pas à partager cet article à vos amis !
error